Quelles sont les missions du SMZV ?
Le SMZV s’occupe en régie de la collecte des ordures
ménagères (OM), de la gestion des déchetteries et
du centre d’enfouissement situé à Ginasservis. Un
prestataire privé assure en complément la collecte
des emballages, des journaux et du verre.

Les usagers voient la REOM1 augmenter
régulièrement, comment le Syndicat mixte justifiet-
il ces hausses ?
L’impact le plus important sur l’augmentation de
la REOM est la TGAP2. Cette taxe est calculée
sur le volume de déchets entrant dans le centre
d’enfouissement. Les investissements du Syndicat
en vue de l’obtention de la certification ISO 14001
ont permis de maintenir une TGAP moindre3. Cela
n’empêche pas que la priorité est de maîtriser les
volumes de déchets en développant le tri à la source,
en rénovant les déchetteries, en optimisant la collecte
des ordures ménagères.

La mise en place de conteneurs enterrés par
la Communauté de communes permet
d’augmenter la collecte sélective. Une autre
amélioration concerne la collecte des ordures
ménagères, l’optimisation des tournées et
le coût de fonctionnement du service. Le
service actuel se décompose ainsi : la collecte
des OM en bacs verts et la collecte des OM
en conteneurs enterrés. Les points d’apports

volontaires ont pour but d’éliminer un maximum
de bennes à ordures, dans lesquelles on retrouve
malheureusement trop de déchets inappropriés. Au
regard de nos performances, si l’incivisme continue,
nous serons pénalisés. Nous sommes tous concernés,
citoyens, élus, Syndicat mixte. Un effort de chacun
est nécessaire pour limiter le volume qui entre au
centre d’enfouissement. La construction de casiers
pour stocker les déchets et leur couverture finale en
fin de vie pour les rendre à la nature constituent la
part de dépenses la plus importante pour le Syndicat.
Moins de flux entrant sur le site, c’est une durée de vie
allongée pour les casiers. L’impact est direct.

Quelles sont les mesures prises par le SMZV pour
améliorer la qualité du service rendu ?
Les tournées du tri et des ordures ménagères sont
contrôlées. Les agents du Syndicat vérifient le service
fait et relèvent les incivilités. De même, chaque
appel d’un usager fait l’objet d’une vérification. En
cas de stationnement sauvage, empêchant l’accès
aux conteneurs, le SMZV est en liaison avec les
services municipaux qui verbalisent ou font procéder
à l’enlèvement des véhicules.